02 décembre 2011

LE "GAMIN" POSE DES QUESTIONS

Burn out médical. . - Dans un article de mon journal, il était question du burn out des docteurs. Pourtant, dans ton jeune âge, ils étaient moins nombreux. - Je me pose souvent la question. J'ai fait le compte : pour 8 villages des environs il y avait 3 docteurs. Sans doute, certains rayonnaient-ils des petites villes environnantes, mais quand même. - Comment expliques-tu cela ? - Bonne question, il y a plusieurs facteurs. On vivait plus sainement et pour les petits bobos on se soignait soi-même. Je sais, les mauvaises... [Lire la suite]
Posté par Dinosaure 80 à 20:07 - Commentaires [13] - Permalien [#]

24 novembre 2011

RETOUR DU PETIT-FILS PRODIGUE

Dialogue imaginaire. . - Salut pépé dinosaure. - Tiens, voilà le gamin. - Et oui, mais dis donc, tu tires une drôle de bobine devant ta feuille vierge. - Ben, faut dire, c'est vraiment l'angoisse de la feuille blanche. - Alors, adopte le truc de Philippe Geluck. Prends du papier de couleur. Bon, t'es à court d'idées ? Je vais t'aider en te posant quelques questions. Il ne faudrait quand même pas décevoir ton égérie. - Vas y, je suis tout ouïe.  b Problèmes administratifs. m - Avant la fusion des communes, comment se... [Lire la suite]
Posté par Dinosaure 80 à 20:58 - Commentaires [25] - Permalien [#]
17 novembre 2011

SOUVENIRS...SOUVENIRS...

Quoi, encore des souvenirs? N'ayant rien d'autre en magasin, j'ai dû racler les fonds de tiroir pour en extraire quelques "exploits" de ma jeunesse à différentes époques. . Marche nuptiale. . Je me suis marié le 23 juillet 1955. En ce temps là on travaillait encore le samedi jusque midi. Le samedi précédant mon mariage, j'invitai quelques compagnons de travail pour prendre un verre. Si quelques camarades me quittèrent assez tôt, il resta quelques soiffards. La "cérémonie" dura pour moi plus de trois heures. Une dizaine de verres... [Lire la suite]
Posté par Dinosaure 80 à 20:52 - Commentaires [19] - Permalien [#]
10 novembre 2011

COUP D'OEIL SUR L'ACTUALITE

Journée du sacrifice. . Il y a quelque 4.000 ans, Abraham fit un songe. Dieu lui demandait de lui sacrifier son fils. Ismaël ou Isaac suivant les sources. Au dernier moment, la voix de Dieu arrêta son geste. L'archange Gabriel, un pur esprit, apparut portant dans ses bras virtuels un mouton. La bête remplaça le fiston pour le sacrifice. Pour commémorer cette utopique histoire, les musulmans sacrifient chaque année des milliers de moutons. Des balises ont été posées et c'est heureux, pour que tout se déroule au mieux. A Namur... [Lire la suite]
Posté par Dinosaure 80 à 21:04 - Commentaires [14] - Permalien [#]
03 novembre 2011

SOUVENIRS MILITAIRES

Suite à la tension internationale, le service militaire passe en 1950 de 12 à 18 mois. Et, en 1951, 24 mois. Né le 22 janvier, j'aurais gagné 6 mois en naissant 1 mois plus tôt. Le 1er août, je me retrouve, avec disons 300 gars, à la gare de Liège Guillemins. En route pour la caserne de la Chartreuse. Une immense cour remplie de ploucs en attente. Désigner individuellement  au micro la chambre de chaque type, ça prend quelques heures.  Les 6 premières semaines sont sans histoire. Me voilà alors désigné "technicien... [Lire la suite]
Posté par Dinosaure 80 à 20:47 - Commentaires [19] - Permalien [#]
28 octobre 2011

SOUVENIRS PROFESSIONNELS 3

Après 21 mois de service militaire, retour au boulot. D'entrée on me demande d'assurer les remplacements pour les congés annuels. 7 hommes  x 3 semaines. A l'époque les typos prestaient tous les dimanches au contraire des linotypistes remplacés un dimanche sur deux par les commerciaux. Terminant à 22  heures, je n'avais plus d'arrêt de train pour mon patelin. En fait, je devais me rendre à Enghien à vélo soit 11 km. La météo ne m'a pas toujours gâté. J'ai parfois dû m'abriter au retour sous les arbres du collège. Quelques... [Lire la suite]
Posté par Dinosaure 80 à 17:30 - Commentaires [14] - Permalien [#]

20 octobre 2011

SOUVENIRS PROFESSIONNELS 2

Du plomb au papier. . L'arrrivée de l'informatique bouleversa complètement le processus de composition et d'impression. Je serais bien en peine d'en préciser la date, mais qu'importe. La composition sur ordinateur était développée sur du papier photographique. Les titres étaient composés par le metteur en page au moyen d'une titreuse, appareil plus simple qu'un PC. Les photos étaient transformées en clichés tramés sur papier. Ces trois éléments servaient à la mise en page sur gabarit papier. Un film positif des pages réalisées était... [Lire la suite]
Posté par Dinosaure 80 à 20:04 - Commentaires [15] - Permalien [#]
13 octobre 2011

SOUVENIRS PROFESSIONNELS ANECDOTIQUES

Typographe de profession, j'ai exercé pendant de nombreuses années comme metteur en page de quotidiens. En vue de comprendre le processus de fabrication d'un journal à l'époque, quelques explications sont nécessaires. La composition était assurée par l'assemblage de matrices. Du plomb en fusion était injecté au travers d'un moule, on obtenait alors une ligne-bloc. Une épreuve était soumise au correcteur. Chaque ligne comportant une faute devait être retapée pour être remplacée. Après la mise en page, une épreuve était réalisée pour... [Lire la suite]
Posté par Dinosaure 80 à 21:47 - Commentaires [14] - Permalien [#]
06 octobre 2011

VIE D'AUTREFOIS

Au temps de mon enfance,mon père exploitait une petite ferme. Deux vaches, deux génisses, de la volaille et un cochon. Le sujet peut paraître incongru, mais c'est de ce dernier dont je vais parler. Une biographie animale, une histoire cochonne. Comme je le trouvais mignon ce porcelet qu'amenait le marchand! Ce qui se produisait deux fois chaque année. Mais quel triste sort attendait la pauvre bête! Sa salle à manger-séjour-dortoir n'était pas bien grande. Quelques impostes laissaient filtrer une lumière parcimonieuse. Jamais, au... [Lire la suite]
Posté par Dinosaure 80 à 19:55 - Commentaires [18] - Permalien [#]
29 septembre 2011

AU TEMPS DE MON ECOLE

    J'ai déjà évoqué précédemment le fait que l'instituteur assurait l'enseignement des enfants de 6 à 14 ans. Les villages plus importants disposaient de deux classes soit  de une à quatre et de cinq à huit. Mon instit avait  un avantage, sa maison, propriété communale, jouxtait l'école avec une porte donnant accès à la cour de récréation. Du boulot à domicile en somme. Deux fois par jour, assez régulièrement, il rentrait chez lui après avoir donné des exercices aux élèves. Pour une durée de 30 minutes bien... [Lire la suite]
Posté par Dinosaure 80 à 20:50 - Commentaires [20] - Permalien [#]