Dinosaure 80

21 août 2016

Islamo conneries.

Dieu et Allah le savent, je suis plutôt tolérant. Mais il y a dans la culture arabe et son mode de fonctionnement, des choses qui me posent problème. J'ai toujours été heurté par certaines règles de vie  qui ramènent la femme à un état de sous-être. Et ce n'est pas du machisme comme chez nous.
-
LE BURKINI (burka-bikini) en question.
-
Non, ce n'est pas le gag de la semaine. Des plages françaises (et belges ?) ont été envahies récemment par des femmes arabes le corps recouvert d'une tenue bizarroïde. On pourrait en rire, mais beaucoup d'estivants y ont vu une forme de provocation. Ont-ils tort, je ne crois pas. Le fait de se produire en même temps en plusieurs endroits ne saurait être le fruit du hasard. Les maires voudraient interdire cette tenue, on peut les comprendre.
Mais cela est-il juridiquement possible ?
Le problème moral, c'est que l'interdiction condamnerait ces femmes à rester  confinées chez elles. De par la volonté de leur seigneur et maître.
Et le créateur du costume dans tout ca ? Marketing ou obéissant à la demande ? 
-
TOUT FOUT L'CAMP !
-
L'arrivée massive de familles arabes à  Bruxelles doit se situer fin  des années septante. Sans problèmes majeurs. J'ai pu constater boulevard Lemonnier l'installation de nombreux commerces.
Travaillant l'après-midi, je voyais dans les cafés de nombreux clients sirotant le thé. Sans doute étaient-ils en attente d'un travail.
Bof ! Rien à cirer !
Et dire que j'entendais ou lisais des réflexions du genre : "ils prennent le travail des Belges". Comme les Italiens après la guerre qui assumaient des tâches (charbonnages notamment) dont les Belges ne voulaient pas. Pardon, je m'égare.
Prenant le contre-pied, je me faisais coiffer dans un salon marocain. Jusque ma prépension en 1990. A cette époque on vivait encore sereinement en bonne entente. Mais, au fil des années, la situation s'est dégradée. Question d'exigences culturelles: port du foulard à l'école, viande hallal dans les cantines, burka...  Et des problèmes avec les jeunes dans les quartiers. Allah a abandonné les siens. La faute en est aux imams et autres prédicateurs. Quel lavage de cerveau ont subi ces jeunes désaxés ?
Si les attentats sont commandités de l'étranger, les exécutants vivent chez nous depuis de nombreuses années. Merci pour le bon accueil...
Les dirigeants musulmans veulent se dédouaner : "Ce  n'est pas notre islam, notre Coran". Avez-vous déjà vu une marche blanche musulmane après les attentats ?

Posté par Dinosaure 80 à 20:06 - Commentaires [4] - Permalien [#]


01 mai 2016

A CHACUN SA PENSION. Mais pas égale pour tous.

C'est quoi ce délire ? Ils sont givrés ces  types ou quoi ? Toucher à notre système de  pension ? D'accord, il est plus avantageux que celui des salariés. Mais au moins nous nous sommes investis pour sauver leur caisse de pension en péril. Une sorte de solidarité interclasses quoi qu'on en dise.
x
Qu'on me pardonne ce monologue imaginaire destiné à illustrer mon propos. Nul ne conteste qu'une institution parlementaire est un mal nécessaire. Avec quelques avantages exagérés voire choquants pour ses membres. Normal, ils font les lois eux-mêmes... Le plus choquant sans doute étant celui du régime de pension. Avec la possibilité de prendre sa retraite à 55 ans quel que soit le nombre d'années prestées. On est loin des 67 ans envisagés pour les salariés en 2030.
x
En juillet 2015 le président de la Chambre avait annoncé que l'on allait restreindre ces avantages. Dans son grand plan de réformes des systèmes de pension le gouvernement semble avoir oublié ce point. Le PTB par l'entremise de Raoul Hedebouw a introduit un amendement volontairement provocateur à ces projets de réforme. Il propose d'aligner le système de pensions des travailleurs sur celui des parlementaires. Le  président du PTB, Pierre Mertens, en a ajouté une couche en comparant les 4.250 euros de la pension virtuelle des ministres Peeters, Jambon et Bacquelaine aux 1.215  euros des facteurs. Montant décidé par les dits ministres.
x
Bien d'autres avantages pour les parlementaires.
x
Contrairement aux travailleurs, les députés ne doivent pas être présents aux séances pour toucher leur traitement. Un souvenir personnel illustrera parfaitement le sujet. Lors des premières élections de l'après guerre, le village voisin de ma commune pouvait s'enorgueillir de compter un député dans ses rangs. De plus, c'était le médecin du village, la gloire quoi ! On l'avait prénommé P310  en référence à la plaque d'immatriculation gratuite de sa voiture. Sans doute était-il débordé de par son job de médecin. Toujours est-il qu'en quatre années de mandature, il a assisté à deux séances. La première pour la prestation de serment et la deuxième, tiens, tiens ! pour le vote de l'augmentation des indemnités parlementaires.
Malgré son appartenance au Parti Social Chrétien, c'est la Libre Belgique qui a dévoilé la chose. Sans doute, à l'heure actuelle les journaux auraient-ils dévoilé le scandale beaucoup plus tôt.

Posté par Dinosaure 80 à 20:43 - Commentaires [76] - Permalien [#]

03 avril 2016

HISTOIRE DE FRIC

Aux temps lointains où j'étais un gamin en culottes courtes (1937 et suite), mon instit jouait les banquiers. Résultat de recherche d'images pour "livret d'épargne"Périodiquement, une partie des élèves possédant un livret d'épargne apportaient quelques économies. Ils n'étaient pas la majorité et je n'en faisais pas partie.
m
L'enseignant enregistrait leurs versements : 3 % ce n'est pas le pactole mais "les petits ruisseaux...". Les adultes aussi se constituaient un  modeste  magot. La CGER, pour encourager l'épargne des jeunes, octroyait à la naissance un livret d'épargne sur lequel elle avait versé 20 francs. Bloqués jusque la majorité.
p
Lors du décès de mon père en 1966, nous avons découvert dans un tiroir un livret d'épargne. Il n'avait plus été alimenté depuis au moins cinquante ans. Inutile de dire que la somme n'était pas mirobolante. 
Résultat de recherche d'images pour "livret d'épargne"
m
Candidat pour l'achat d'une maison en vente publique en 1956, j'étais pressé par le temps pour trouver un prêteur. Le notaire me dit : "je peux vous prêter la somme si nécessaire". En fait, certaines personnes confiaient leurs économies au notaire qui les prêtait à son tour. Au taux de 6 % avec toute souplesse pour le remboursement selon possibilités.
m
Mais voilà, les temps changent et les banques ont pris le pouvoir. Après avoir ruiné tant de personnes par leurs spéculations hasardeuses, les voilà qui crient misère. Pour les livrets d'épargne, elles n'octroient plus que 0,11 % annuels. 1,10 E pour 1.000 euros. "Garçon, une bière pour fêter ce pognon".
Résultat de recherche d'images pour "livret d'épargne"
m
Tout ceci n'empêche pas le versement aux big boss d'émoluments de plus d'un million d'euros annuels. 13 patrons belges seraient dans le cas. Et 3.865 pour l'Union Européenne. Ce qui n'exclut pas le parachute doré.
m
Consolation : "bénéficier" de funérailles  à 475. 000 euros comme le mari de Céline Dion ou d'une messe avec 50 personnes présentes, pour le dernier voyage du défunt, c'est kif kif bourricot.

Posté par Dinosaure 80 à 20:12 - Commentaires [38] - Permalien [#]

21 février 2016

FRIC ET DEONTOLOGIE

Vous  devez subir une intervention chirurgicale. Vous préférez une chambre à un lit, bien... Des frais supplémentaires non remboursables par l'INAMI vous seront portés en compte. Le chirurgien, libre de convention mutualiste, se taillant la part du lion.
Vous êtes prévenu de cette règle, mais n'en connaissez pas toujours la portée. Ou votre compte en banque est bien fourni, alors :  libre à vous, c'est votre pognon...
 Mais il y a eu récemment des abus. Des cadors  de la santé veulent mettre à mal celle de votre portefeuille. Selon la presse, certains chirurgiens refusent l'intervention si le patient refuse une chambre particulière. Une information récente fait état d'ophtalmologistes refusant l'opération pour ce motif.  Pensez donc, chacune des deux interventions de la matinée ne rapportant que 1.500 euros au lieu de 3.000. Une misère pour un job de 30 minutes !
m
Autre exemple de la médecine à deux vitesses : vous désirez une consultation d'un toubib partiellement conventionné. En payant un supplément substantiel vous avez la certitude de ne pas devoir attendre plusieurs semaines.
m
Une opération de cataracte hors de prix.
m
Ce système de facturation supplémentaire existe depuis de nombreuses années. Mathilde et Juliette, deux sœurs, doivent subir une opération de la cataracte à quelques mois d'intervalle. Peu informée à l'époque de ces différences, on est en 1991, Mathilde choisit la chambre particulière. A la réception de la facture c'est le coup de bambou.
Forte de l'expérience, Juliette choisit la chambre commune. Elle en explique la raison à la secrétaire/épouse du chirurgien. Celle-ci lui affirme que le supplément d'honoraires de l'intervention échoit à l'hôpital. Mensonge ! Lors de sa visite de contrôle au cabinet il lui est réclamé 5.000 FB de l'époque (soit 125€)pour avoir choisi une chambre commune.
Pour la petite histoire, Juliette a choisi un autre ophtalmo pour une deuxième opération. Et n'a payé aucun supplément.
m
Petite remarque pour conclure. Je n'ai jamais ouï dire que l'Ordre des médecins avait émis la moindre remarque concernant ces abus. A chacun sa conception de la déontologie.

euros caducee

 

Posté par Dinosaure 80 à 19:48 - Commentaires [51] - Permalien [#]

07 février 2016

CETTE FICHUE ORTHOGRAPHE FRANCAISE

Oui la langue française a une orthographe compliquée.  Les accord grammaticaux sont difficiles mais globalement abordables. Il n'en est pas de même pour les substantifs et autres adjectifs à la forme plurielle.  Souvenez-vous des bal, chacal... bijou, caillou... et autres bail, corail... Récemment, mon quotidien titrait en grands caractères en première page : "La professionalisation des services...". Bien que sûr de moi, j'ai consulté mon Larousse.
m
Surprise, surprise :
professionnel et professionnalisation. Mais rationnel et rationalisation. Vous avez dit bizarre... Et ce n'est pas cette réforme qui corrigera les anomalies. 
m
Réforme obligatoire en France.
m
En fait, cette réforme existait depuis 1990 mais les deux orthographes étaient admises. La réforme sera obligatoire et  figurera dans les manuels pour la prochaine rentrée scolaire.
Les accents circonflexes disparaîtront (partiellement). "La maîtresse y perdra son chapeau". Les traits d'union passeront aussi à la trappe. Les habitudes graphiques seront difficiles à vaincre. Pauvres profs !
Résultat de recherche d'images pour "réforme de l'orthographe"
m
A mon sens, ces réformettes n'apporteront aucune valeur ajoutée. La preuve, il a fallu 26 ans avant qu'elles soient obligatoires. 
Mais il fallait quand même prouver que l'on avait fait œuvre utile.
m
 Le franglais: snobisme ou effet de mode ?
m
Ça m'énerve, cette utilisation  de l'anglais à tout va. Bien sûr, il y a des mots consacrés par l'usage depuis longtemps. Mais, snobisme aidant, il serait mal venu d'utiliser les mots français équivalents. Et, pour la prononciation, bonjour les dégâts. (En tout cas pour moi). Au fait, demandez un jour du békeun (bacon) à votre charcutier.
m
Les mots dérivés du grec dans la langue française.
Et ils sont nombreux. Le problème réside dans la prononciation pour les mots comportant un "ch" qui doit se prononcer "k". On ne sait pas toujours nécessairement qu'il s'agit d'un mot dérivé du grec. "La chauve-souris est un "chiroptère". "le chirurgien et le chiropracteur". Pourquoi ne pas utiliser le "k" ? Mais voilà,  je n'ai  pas voix au chapitre.
m
Quoi qu'il en soit, quand je lis les résultats dans les concours de dictée pour les primaires, je me dis que ce n'est pas cette réforme qui fera avancer le schmilblick. 
Résultat de recherche d'images pour "réforme de l'orthographe"

Posté par Dinosaure 80 à 20:24 - Commentaires [19] - Permalien [#]


18 janvier 2016

CHEMIN DE CROIX

Gianluigi Nuzzi est un journaliste spécialisé dans les scandales judiciaires italiens. Il dispose de milliers de dossiers secrets. Le pape François a généré des projets de réforme des différents services. Grâce à des enregistrements, il a pu nous relater les discussions. avec les têtes pensantes cardinalices. Réunions sur lesquelles il vaut mieux ne pas se focaliser. Questions de chiffres. La vie quotidienne de la cité est plus intéressante à connaître. Globalement dans ce livre il est davantage question de pognon que de religion.
m
Mort naturelle ou assassinat ?
m
Le 12 septembre 1973 Jean-Paul Ier, fraîchement élu, découvre qu'un lobby franc-maçon agit au sein de la Curie.. Quelque 10 prélats en feraient partie. Le pontifie entame alors un plan de réformes. Le 28 septembre il convoque le secrétaire d'Etat  et lui communique les noms des prélats qu'il veut révoquer. Le lendemain à l'aube, sœur Vicenza découvre le pontife mort dans son lit.
m
Je me souviens de cette époque et du climat de suspicion. A noter qu'une autopsie ne fut pas pratiquée. 
m
Minuscule mais influent.
m
Plus petit Etat du monde sans doute, avec ses 0,440 km2, le Vatican peut néanmoins jouer sans complexe dans la cour des grands sur l'échiquier mondial. Outre son influence philosophique, il dispose d'une manne importante grâce à l'apport des institutions religieuses de maints pays. Argent fourni par les chrétiens de ces pays : le denier du culte. D'autre part, le Vatican est propriétaire de nombreux immeubles. (Jésus est né dans une étable).
m
Réforme indispensable.
m
Le Vatican n'est pas un Etat différent des autres dans son fonctionnement. La gestion de ses différents organismes a un coût financier important. Et les résultats sont calamiteux avec des pertes importantes. Davantage dues au gaspillage qu'à l'incompétence. Sans des mesures drastiques, la banqueroute est inéluctable à moyen terme. Si les marchands du temple sont un mal nécessaire, il est indispensable de les encadrer. François crée des organismes de contrôle. Les documents demandés sont soit manquants ou incomplets. Ou "mieux" carrément truqués. Tout est mis en œuvre pour faire échouer cette réforme avec même des vols. Certains projets n'ont pas abouti. Pour le reste, on avance avec lenteur.
m
Réformettes.
m
Jean-Paul II avait tenté quelques réformettes. Sans grand succès. Il est vrai que ce n'était pas ses préoccupations principales. Ses préoccupations étaient plutôt l'avortement, l'IVG et la contraception. Et aussi les enquêtes pour la béatification ou la reconnaissance de saints. Quelque 450. Il faudra un deuxième calendrier.
m
Des prélats pas toujours exemplaires.
m
Il ne s'agit pas de conduite morale mais de la vie dans un luxe inouï. Dans un palais luxueux pour un loyer nul ou dérisoire. Certains sans la moindre gêne organisent des soirées mondaines. Et profitent de l'inexistence de la TVA pour faire du commerce avec des clients étrangers. Je n'ai pas lu un quelconque projet de réforme à ce sujet. 
 

Posté par Dinosaure 80 à 21:37 - Commentaires [22] - Permalien [#]

07 janvier 2016

SOMMES-NOUS IMMORTELS?

Survivons-nous à la mort physique de notre corps sous une forme mentale ? Des recherches scientifiques récentes confirment qu'il s'agit d'une hypothèse hautement crédible. Des entretiens avec des médiums fiables le corroborent. Les institutions religieuses d'obédience chrétienne sont sans doute à la base de ces croyances qui ont suscité ces recherches. La religion chrétienne enseigne, depuis des siècles, que nous avons un corps physique mortel et une âme immortelle qui se séparent au moment de la mort du corps.
m
Sans que ceci ne présuppose nécessairement l'existence d'un Dieu tel qu'enseigné, reconnaissons qu'elle avait semble-t-il "tout bon".
m
Mais oublions ces fariboles de "Jésus est monté au ciel en corps (contradiction) et en âme". Et Marie, la première femme cosmonaute (lol) itou.
m
Résultat de recherche d'images pour "le test stéphane allix"Stéphane Hallix est journaliste. Il est le fondateur de l'INREES et du magazine "Inexploré". Il chapeaute les "enquêtes extraordinaires" sur M6. Il était très proche de son père qui partageait ses pôles d'intérêt. A la mort de ce dernier, il plaça dans son cercueil quatre objets. Les 6 médiums qu'il a rencontrés devaient décrire ces objets dès le contact avec son père. Je ne vois pas l'intérêt de ce test pour l'identification certaine de son père. Et d'autre part, comment ce dernier pouvait-il voir ces objets en se trouvant sur un autre plan ? Et pourtant, cela a fonctionné en partie. Télépathie ? Mais des faits que ne connaissait pas l'enquêteur ont été dévoilés par plusieurs médiums.  Faits confirmés par sa mère.
m
L'intérêt principal, pour moi, est la biographie des médiums. La plupart ont découvert leur don dans la prime enfance.Leurs propos sont d'une grande valeur morale et philosophique. Suscitant des réflexions qui pourraient remettre en question nos propres conceptions. Mais je ne peux pas, néanmoins, adhérer à leur description du monde des esprits. Qu'il s'agisse de l'affirmation de la retrouvaille des membres disparus des familles ou de la possibilité de plusieurs renaissances, là je ne le crois pas... 
m
J'ai cliqué sur le site de l'auteur (www. inrees.com). Au vu du sommaire, cela me semble très intéressant. Voilà de quoi occuper mes prochaines soirées. Si j'en trouve le temps...

Posté par Dinosaure 80 à 21:30 - Commentaires [18] - Permalien [#]

10 décembre 2015

LONGEVITE

Moi, mon rêve c'est de mourir centenaire. Tué par un mari jaloux.
m
Cette plaisanterie, formulée sous forme de vœu, je l'ai entendue plusieurs fois de la part d'André, un compagnon de travail. Mais ce "rêve", le destin l'a fauché prématurément. André nous a quittés à 55 ans. Trente ans ont passé. Je peux dire que, pour moi, l'échéance se rapproche. Je pourrais reprendre la formule à mon compte. Mais sans le mari jaloux évidemment.
m
JEANNE CALMENT 1875 - 1997.
On dit parfois que tous sont égaux devant la mort. Il faut nuancer le propos, il n'y a pas d'âge pour mourir. Et un grand nombre de personnes n'atteignent pas celui de la pension. N'en déplaise à ceux qui veulent la réformer.
Mais venons-en à Jeanne Calment. J'ai fait, si l'on peut dire, sa connaissance lors d'une émission de télé qui lui était consacrée. Pour ses 110 ou 115 ans, je ne sais plus. Une émission présentée par Patrick Sabatier.
Jeanne fut , pendant plusieurs années, la plus vieille dame du monde (connu). En 1965, elle avait donc 90 ans, son notaire crut judicieux d'acquérir son appartement en viager. Ici, je ne peux m'empêcher d'évoquer le sketche de Robert Lamoureux "et un mois plus tard le canard était toujours vivant".  Ici, ce fut plus long : 30 ans plus tard, en 1995, Jeanne était toujours en vie. Et le notaire était mort. Sa veuve dut continuer à payer les mensualités. "Heureusement" (sic) seulement pendant deux ans. L'appartement avait coûté deux fois sa valeur.
Une autre émission consacrée à Jeanne fut diffusée quelques années plus tard. Et, disons-le, la vieille dame était fortement abîmée. Conclusion : mieux vaut mourir un peu plus tôt. En bonne santé.
m
RECORD BATTU.
m
L'Italienne Emma Morano vient de fêter ses 116 ans. Une Américaine la précède de 4 mois pour le "titre mondial". Née en 1899, Emma, tout comme sa "concurrente", aura vécu "sur" trois siècles. Et pourtant le pronostic de longue vie ne lui était pas favorable. A 20 ans elle souffrait d'anémie. Un docteur lui a prescrit la consommation de 3 œufs le matin. 2 crus et 1 cuit (!!??).
Régime qu'elle a suivi jusque ses 110 ans. Une consommation de 100.000 œufs en l'espace d'une vie. Si cela n'est pas un autre record ? La consommation d'œufs serait-elle  le secret de sa longévité ? Sans doute un atout mais la qualité des gènes serait plutôt
 l'hypothèse la plus vraisemblable. Sa mère est décédée à 91 ans et une sœur à 107 ans. Son  ADN a été envoyé à Harvard pour étude.
Séparée d'un mari violent, après la mort d'une fille de 7 mois, elle vit seule depuis ses 38 ans. N'ayant accepté une aide familiale
que récemment. Elle a travaillé jusque ses 75 ans. Ne le dites pas à  notre ministre des pensions. 

a5

m
UN PEU D'HUMOUR POUR CONCLURE.
m
Un village écossais est réputé pour la longévité de ses habitants. Un journaliste, en quête d'informations, se balade dans les rues. Il rencontre un vieillard qui pleure à chaudes larmes. "Que se passe-t-il ?" "Mon père m'a puni, pour avoir été grossier avec mon grand-père". Le journaliste dubitatif va questionner le pasteur. "Est-ce bien vrai cette histoire ?". "Mais bien sûr, c'est même moi qui ai baptisé le grand-père".
 

a6

 

Posté par Dinosaure 80 à 17:45 - Commentaires [28] - Permalien [#]

01 novembre 2015

CHRYSANTHEMES ET POMPONNETTES

Posté par Dinosaure 80 à 20:46 - Commentaires [49] - Permalien [#]

04 octobre 2015

BIEN ETRE ANIMAL

Dessinez-moi un mouton, demandait le Petit Prince. Quelle serait sa demande aujourd'hui ? Je viens de recevoir un fascicule de l'association Gaia (www.gaia.be).  Il nous livre quelques détails sur la souffrance infligée aux animaux par l'abattage rituel. Nous étions dernièrement dans la période de la fête du sacrifice. Drôle de fête, ceci dit, pour des milliers de moutons. Mais l'abomination de l'abattage sans étourdissement se répète tout au long de l'année. Il ne s'agit pas seulement de petits animaux, mais également de bovins. De par sa masse, l'agonie d'une vache peut durer 12 minutes. L'abattage sans étourdissement est interdit en Belgique. Sous le fallacieux prétexte du respect de la culture de l'autre, cette loi, on s'assied dessus. La maltraitance punissable, on l'oublie.
Gaia le rappelle : chaque année 250.000 animaux (dont une partie destinée à  l'exportation) souffrent le martyre. Et combien de par le monde ? L'association suggère l'endormissement par l'électronarcose. Sans toucher aux fondamentaux de la religion musulmane, cette pratique supprimerait cette souffrance inutile.
m
PAS QUE LA RELIGION MUSULMANE.
m
Gaia  souligne également d'autres formes de mal être animal. Moins traumatisantes peut-être, elles ne sont cependant pas ce qui est le mieux pour l'animal. Pratiques anciennes, il y a le gavage des oies, l'élevage des animaux à fourrure... Mais le sujet principal est l'élevage intensif. Les méga porcheries et surtout, pratique plus importante, les élevages de poulets atteignent des dimensions démentielles. Le permis de bâtir un poulailler de 38.000 poulets d'élevage vient d'être accordé à Marquin. Le voisinage s'est davantage inquiété des nuisances potentielles pour les habitants que de la vie de la volaille. 19 poulets au mètre carré, pas beaucoup d'espace de liberté. Et que devient le code wallon prônant une agriculture à taille humaine ?
PS Désolé pour la différence de taille de caractères dans le 2e paragraphe : une fantaisie de Canalblog ! 

Posté par Dinosaure 80 à 20:35 - Commentaires [31] - Permalien [#]