billet écrit le 23 juillet


Absent de chez moi, je n'ai pu suivre le défilé du 21 juillet à la TV. Ce que je fais d'habitude. Pour moi, c'est un spectacle comme un autre. Mais bon, c'est la tradition. Il me semble que cela n'alimente plus la ferveur populaire. La preuve, mon quotidien n'y a consacré qu'une page sobre. 1830, 1914, et même 1940, c'est tellement loin. Il n'empêche, pour moi cela évoque quelques souvenirs. Je peux dire : j'y ai participé. Pas dans la tribune VIP. Après les "joyeuses entrées" du roi "triste" :  Baudouin,  j'ai défilé dans les rangs du IIe  chasseurs à pied de Charleroi devant la tribune. Je ne sais si Baudouin m'a reconnu. (lol). C'était en 1952. "Au temps, suspends ton vol".

m
Chapeau, majesté.

m

Mathilde 1

Mais que vient faire Mathilde dans ces élucubrations ? J'y arrive. Un lecteur de mon quotidien a attiré mon attention. Il est vrai que le couvre-chef royal a quand même des dimensions impressionnantes. Au vu de la photo, je ne peux que donner raison au lecteur. Le général placé derrière Mathilde n'a pas dû voir grand-chose du défilé de ses troupes.  Sans parler du risque d'y perdre un oeil.
Mathilde 2

Heureux hasard, je découvre dans ma boîte mail ce mardi une série de photos de Mathilde (merci à mon quotidien "l'Avenir"). Pas à dire, la dame a de la classe. 
Si j'osais, je dirais "respectueusement" (sic) : "t'as le look pépée". Le lecteur de mon

Mathilde 3

quotidien concluait : "Laissez leur métier aux mannequins, leur gagne-pain". 

 


Mon conseil perso aux Bruxelloises : soyez astucieuses. Visitez  les magasins de seconde main.Si jamais Mathilde renouvelait sa garde-robe.....

 

 

RTL, C'EST VOUS.


Comme on le sait, la tension est vive entre les deux Maisons royales. Albert était absent au défilé because vacances. Philippe et son entourage n'avaient pas apprécié, voici quelques semaines, l'interview d'Albert sur RTL. La chaîne TV a rediffusé ces deux épisodes lundi. Si ce n'est pas de la provocation, c'est bien imité...