"Si vous trouvez moins cher ailleurs, nous vous rembourserons la différence". Tel était le slogan publicitaire du supermarché Colruyt jadis. Remplacé aujourd'hui par "ne comparez pas les prix, nous le faisons pour vous". Pour ce faire, Colruyt envoie des collaborateurs relever les prix dans des magasins de la concurrence. Culotté ! Il s'agit ici  du "panier de la ménagère" ainsi que le nomme le magazine des consommateurs Test Achats.
Mais les loups ne se mangent pas entre eux dans tous les genres. 18 fournisseurs de la grande distribution  ainsi que des supermarchés se sont entendus pour unifier leurs prix à la hausse dans le domaine de la droguerie et parfums. Ceci de 2002 à 2007. Pour les grandes surfacesil s'agit de  Carrefour, Cora, Colruyt, Delhaize, Intermarché, Makro, Mestdagh.
L'auditorat de la concurrence avait ouvert une instruction en 2007. La plupart des entreprises ont contesté en appel la légalité des perquisitions. Huit années se sont écoulées depuis. La justice est lente, ce n'est un secret pour personne... Pour en finir, l'auditorat  s'est accordé avec les firmes en vue d'une transaction. Contre l'abandon de tous recours, celles-ci bénéficient d'une remise d'amende de 10 %. Mais la note globale n'en est pas moins salée : 174 millions d'euros. Delhaize, 24,9 millions, Colruyt 31,6   millions ont reconnu l'infraction aux lois de la concurrence. Faute avouée n'est pas ici pardonnée... Pour les autres coupables, je ne dispose d'aucun chiffre.
m
Fusion Delhaize-Ahold.
m
Le groupe Delhaize passe en mode fusion avec le supermarché hollandais Ahold. Avec la perspective de devenir le 3e groupe mondial. En ce qui concerne la Belgique, l'expérience de  la restructuration récente qui avait coûté 1300 emplois  n'est pas de nature à susciter la confiance. Précisons que 31 supermarchés Ahold sont d'ores et déjà implantés en Flandre sous l'enseigne Albert Heijn.