ascension9

Il y a des commémorations qui persistent dans le temps. La championne toutes catégories est incontestablement l'Ascension de Jésus direction le paradis. 2.000 ans : un sacré bail. Il est vrai que le fait n'est pas ordinaire. Pensez donc : Jésus s'est propulsé dans l'espace par la force de son esprit. Et sa mère a réédité l'exploit : "Marie est montée au ciel corps et âme comme son divin fils ". C'est du moins ce qui me fut enseigné à l'école primaire via la bible du personnel enseignant. En comparaison l'exploit d'Armstrong (le cosmonaute, pas le cycliste), c'est peu de choses.
m
Il n'est pas dans mes intentions de mettre en doute l'existence d'un personnage appelé Jésus. Disons qu'il s'agit, dans le chef de l'Eglise, d'une biographie romancée. J'ai beaucoup de respect pour les préceptes de l'Eglise mais ces fariboles ne sont pas de nature à affermir la croyance des chrétiens.
m
Il est certes difficile d'abandonner certaines traditions. De toute façon, les gens n'en ont rien à cirer de ce qui leur fut raconté dans leur enfance. L'essentiel, c'est de profiter d'un week end prolongé.
m
Mais malgré tout, la persistance de cette commémoration qui n'est qu'une escroquerie intellectuelle me pose problème.
Il y avait quand même des histoires passionnantes dans la bible de mon enfance. Du moins, je les vivais comme telles. Il s'en est passé des choses depuis la création d'Adam et d'Eve (issue d'une côte de son compagnon !). Pas toujours, loin s'en faut, positives.
C'est pourquoi Dieu le Père envoya sur terre son avatar le Saint Esprit pour engrosser Marie. Le but : procréer un futur sauveur du monde. On ne peut pas dire que cela s'avéra une brillante réussite...