Non, rien à voir avec l'émission de J.P. Foucault. Il faudrait plutôt dire "qui veut récupérer des millions ?".

tapie

Une paille, 403 millions d'euros, que pourrait devoir rembourser Bernard Tapie, perçus lors de son litige avec le Crédit Lyonnais. Une commission d'arbitrage avait accordé cette somme en 2008, Tapie s'estimant lésé lors de la vente d'Adidas par le C.L. en 1994. La justice se hâtant avec lenteur, la Cour d'appel a estimé qu'il y avait fraude dans l'arbitrage. Une enquête pénale met en cause six personnes, dont Tapie, pour escroquerie en bande organisée. L'es-ministre  de l'Economie, Christine Lagarde, est inculpée pour négligence. (Devra-t-elle remettre les clés du FMI à DSK ? lol).
Tapie s'était rendu plusieurs fois à l'Elysée au temps de la présidence de Sarkozy, une vieille connaissance. (A  propos ce dernier pourrait être mis en examen pour abus de biens sociaux. Dans une affaire de remboursement de déplacements en jet privé).
Pour en revenir à l'affaire en cours, il est sûr qu'une bonne partie du pactole va s'évaporer en frais de justice. Et, bien malgré lui, Nanar le sauveur des entreprises, pourrait retrouver son rôle premier par un soutien au ministère de la Justice. 
m
Sauveur d'entreprises.
m
Je me souviens des débuts de Tapie dans le  rôle de sauveur d'entreprises en difficulté. Bien naïf à l'époque, je me demandais : "comment fait-il ?" Depuis lors, les années passant,  j'ai pu maintes fois constater ce  que restructuration voulait dire. Camarades, c'est todi l'ôvri qu'on spotche.
L'argent, toujours l'argent... Et pourtant : on n'a jamais vu un coffre-fort suivre un corbillard.

 

coffreimage empruntée ici