La saga de la fondation Pereos de la reine Fabiola aura eu un résultat positif. Celui d'accélérer la révision de la  dotation royale. En juin dernier,le Parlement a modifié la dotation du roi et de sa famille. La dotation du roi fut fixée à 11,5 millions,le prince héritier touchant la modeste somme de 923.000 euros (relativement parlant). L'abdication royale a eu pour conséquence logique la permutation des attributions. Même si les frais de fonctionnement disparaissent, cela fait une sacrée différence pour Albert. Bien sûr, le roi en était conscient avant son abdication. Son entrevue avec le Premier ministre n'y a rien changé. Il conserve la jouissance du château du Belvédere, mais doit en assumer les frais de maintenance et de chauffage.
Comble de malchance, une nouvelle règle a été établie : l'acquittement par les intéressés de l'impôt, de la TVA, et des accises.(Ouille le mazout du yacht !).
m
Une bombe médiatique a explosé cette semaine. Un député a interpellé le Premier ministre, s'inquiétant d'une augmentation envisagée de la dotation de l'ex-roi.
Elio Di Rupo a été très clair : on ne changera pas les chiffres d'un yota. Une information faisant état de contacts discrets pour une révision à la hausse serait le motif de l'interpellation. Tout ceci reste nébuleux. Personne ne semble savoir qui a rencontré qui, ni qui serait l'auteur de la fuite. Aucun démenti du palais n'a été fait. Un journaliste pose la question d'une initiative de l'ex-roi. Un autre y voit une absence de moralité au vu de la pauvreté de bien des gens. Il y est vu également une manoeuvre pour nuire à Philippe à travers la monarchie.Because son passage réussi dans ses nouvelles fonctions et son succès populaire tant au Nord qu'au Sud.
700.000 euros nets, est-ce justifié  pour quelqu'un n'ayant plus d'activité au  service du pays ? Certains disaient dantan que Philippe coûtait cher. Hors il avait quand même des fonctions importantes notamment pour le commerce extérieur. Soyons de bon compte pour Albert. N'oublions pas que Léopold III a bénéficié  d'une somme supérieure pendant 32 ans.
m
En conclusion. Ce qui précède a été rédigé samedi. J'ai suivi l'émission Controverse de RTL ce dimanche en quête d'informations suplémentaires.
Une demande d'aide concernant les frais de résidence a bien été faite. Le ministère concerné l'a confirmé. Concernant la dotation : motus. On a aussi évoqué l'achat du yacht royal. Son coût : 4 millions d'euros. Un réservoir de 10.000 litres de mazout. Une heure de croisière : 800 euros. Pour la suite, no comment. Je risquerais de devenir désagréable.   
Reporters_008511_025