Je n'ai jamais rien compris au système . J'ai été effaré, voici bien longtemps, quand j'ai appris que c'étaient les cotisations des actifs qui payaient les pensions des travailleurs. Pourquoi pas une capitalisation des cotisations comme cela se pratique à l'Europe ? Avec un correctif de l'Etat éventuellement dans certains cas. Je ne connais malheureusement pas l'historique de ce système. S'il y avait dantan un certain équilibre recettes/dépenses, avec le chômage massif actuel, le fléau de la balance s'est dangereusement déplacé. On en est conscient dans les milieux politiques depuis plusieurs années, le fonds des pensions pourrait connaitre de sérieux problèmes de trésorerie. D'autres facteurs que celui évoqué plus haut s'ajoutent au problème. La moyenne de vie, et c'est heureux, a augmenté au fil du temps. Et, paradoxalement, beaucoup de personnes préfèrent cesser de travailler plus tôt. 35 % dans la tranche des 55-65 ans ont quitté ou perdu leur emploi. Certains employeurs préfèrent se débarrasser des "vieux" moins performants et plus souvent malades. Merci patron ! Le ministre des pensions en convient. Il faudra peut-être, déclare-t-il, songer à imposer des quotas de personnes plus âgées dans les entreprises. Le flux entre sortants et jeunes mis au travail ne fonctionne pas. Trop de jeunes chômeurs n'ont pas la qualification. 

retraite 2

m
L'âge moyen de la retraite est, chez nous, de 59 ans. Aux Pays-Bas, il est de 63 ans. Serions nous plus paresseux ou davantage réalistes ? Avec la réforme des pensions, la moitié des personnes sondées estiment qu'elles auront suffisamment travaillé à 61 ans. Comme on le voit,  pour convaincre les gens de travailler plus longtemps les stratèges ne sont pas sortis de l'auberge. 
Mais comment alimenter le tonneau des Danaïdes du fonds de pension ? Une solution partielle serait, me semble-t-il, de diminuer le montant des grosses pensions. Un fonds de solidarité en quelque sorte. 

retraite 3

m
Dans mes jeunes années déjà je déclarais que je cesserais de travailler à 60 ans. Depuis l'âge de 15 ans c'était suffisant. A 59 ans, j'ai accédé à la prépension. 23 ans plus tard je profite toujours de la vie. Sans le moindre remords...
 
m
Les joyaux de la couronne.
m
Un accord politique, à l'unanimité, est intervenu. Désormais, les membres de la famille royale paieront des impôts sur certains de leurs revenus. Et, pour la seconde fois, la reine Fabiola voit sa dotation rabotée  substantiellement. Mais cet apport d'argent servira à d'autres fins que les pensions. Et le bon peuple belge ne peut que se réjouir de la nouvelle.